• Le 23 mars

    Lettre d'avril 2020


    Ce n'est pas la fin du monde, c'est la fin d'un monde. Plus rien ne sera jamais comme avant. Quand cette saloperie de virus sera derrière nous, arrivera l'heure de constater les dégâts et le bilan sera très lourd. Le capitalisme, la mondialisation : ces monstres aux pieds d'argile s'écrouleront comme des châteaux de cartes. Il restera l'humanité toute entière au chevet de son propre déclin. Je me suis réveillé ce matin avec cette idée en tête.
    Cela dit, j'ai hâte de remonter sur une scène et de vous retrouver. Je suis prêt à me battre, je suis bien trop jeune pour jeter l'éponge. Je n'ai que 74 ans (mais déjà 14 dans ma tête). On essaie de meubler notre solitude. Les travaux du jardin succèdent au bricolage. On répète notre spectacle comme si notre vie en dépendait. On ne vous oublie pas, on vous aime et on baise nos mots. JC et Mousse.
    Petites infos pour la route : Notre dernier album "Rue des chats perchés" est disponible. Le prochain bouquin "Une vie de chien et rien d'autre" est à la correction.


    Pour nous joindre : 06 26 48 50 93
    http://princeringard.eklablog.com