• 9 avril

    Les échos de la presse (Télérama)


    "Prince Ringard un improbable "punk à chat" :


    Depuis 1994, il est accompagné sur scène par sa compagne, Mousse, qui enrichit ses diatribes acidulées. Ses chansons, s'inscrivant dans une tradition bien française, bouffent du bourgeois, du curé, du politicard et bien sûr du facho. Chaque année, le prince et Mousse font une centaine de dates, récréation semi-acoustique au milieu des décibels des groupes anarcho-punk et hardcore. « Même aujourd'hui, je continue à trouver ça étrange : les années passent mais j'ai toujours un public jeune de moins de trente ans.» Hors du temps, hors des modes et hors compétition : à 71 ans, ce Léo Ferré anarcho-punk continue de tracer sa route en dehors des sentiers battus."