• 3à septembre

    LES DERIVES DU MONOTHEISME RELIGIEUX

    Billet d’humeur du Prince Ringard (octobre 2016)

     

    Décidément vivre avec Dieu et ses représentants est un vrai chemin de croix. Un évêque Brésilien excommunie la mère d’une petite fille plusieurs fois violée. L’enfant est enceinte, un avortement s’impose, l’évêque sanctionne cette décision. L’obscurantisme est l’apanage des gourous. Certains catholiques condamnent l’usage du préservatif et par la même occasion encouragent la propagation du sida. Ce sont des irresponsables, malheureusement ils sont nombreux. Selon Aristote l’homme est un animal politique, Durkheim affirme que c’est un animal religieux. C’est monstrueux de constater que l’humanité tout entière n’est qu’un troupeau de moutons docile et corvéable. Les responsables politiques se servent de la morale religieuse, imposent leurs règles, brandissent les symboles. La ficelle est grosse mais ça fonctionne. On tend la main aux intégristes, c’est le retour de l’Inquisition. L’évêque Williamson, révisionniste, donc fasciste, est en odeur de sainteté si j’ose dire. Les croyants et les autres doivent avaler ça. La société est arrivée au bout de sa logique capitaliste. Alors on ressort les vieilles recettes et on brandit bien haut la menace du jugement dernier, on dépoussière les drapeaux et on prêche l’identité nationale et le repli sur soi. Monseigneur José Cardoso Sobrinho déclare au sujet de la petite fille de 13 ans victime de viols répétés : « Le violeur a commis un péché très grave, mais l’avortement est un péché encore plus grave. » La connerie à ce niveau c’est du grand art. Comment peut-on accorder le moindre crédit à un crétin de cet espèce ? La religion redevient le bras armé, le crime de masse est donc accepté à la seule condition qu’il soit religieux. Pour mémoire : lors du massacre de la Saint Barthélémy, les catholiques assassinent les protestants au nom de leur « Sainte Mère l’Eglise », aujourd’hui des criminels assassinent au nom de l’Islam. Les religions servent de prétexte et le crime reste un crime dans toute son horreur. « Si Dieu existe j’espère qu’il a une bonne raison. » (Woody Allen). La morale n’est pas forcément religieuse ou politique elle peut être individuelle ou collective et se contenter d’être respectueuse et fraternelle. Ce sera tout pour aujourd’hui.

     

    Votre Prince Ringard qui vous aime et qui baise ses mots.

     

    PS : OUVERTURE DE LA CHASSE, ARRETEZ LE MASSACRE !

     

    Ils sont déguisés en paramilitaires, le fusil dans la main droite et la bouteille de Ricard dans la main gauche. Un conseil : ne vous baladez pas en famille à la campagne à l’heure de l’apéro. Le chasseur tire sur tout ce qui bouge. C’est un mec viril, un vrai couillu. La famille chevreuil en fera les frais et le faon qui pleure comme un gosse se prendra une cartouche en pleine gueule. A la place du cœur ils ont une pierre, ils ne font pas de sentiment, le carnage dure plusieurs mois, il n’y a pas de répit, c’est un meurtre de masse. Le chasseur sème la mort c’est sa passion, il n’y a que ça qui le fait bander. Il fait aussi de la politique son parti c’est : « Chasse, pêche, racisme et tradition ». De là à dire que je ne les aime pas il n’y a qu’un pas. C’est la vérité, ces gens là me dégoûtent ni plus ni moins. L’autre jour un chasseur m’a traité de vieux pédé, il devrait changer de lunettes : je ne suis pas si vieux.

     

    Nos concerts du mois d’octobre : Le 7 à Montreuil (93), le 14 au Quesnoy (59), le 15 à Lille (59) et le 22 à St Péran (35).

     

    Tél : 06 26 48 50 93