• 31 octobre

    QUAND ON EST CON ON EST CON

     

    (Billet d’humeur du Prince Ringard novembre 2017)

     

    Pour Finkielkraut le populisme dégoulinant n’est pas un vain mot. Petits morceaux choisis : Il déclare au sujet des Beurs : « Accent qui n’est plus français ». Au sujet de l’équipe de foot : « C’est une équipe black, black, black, la risée de toute l’Europe ». L’académicien explique à sa manière la montée du FN : « Si la population a voté pour le FN c’est parce que la maison de l’instituteur est devenue une mosquée, le restaurant savoyard un kébab, la boucherie est devenue halal, c’est un tout petit peu inquiétant ». Cela prouve au moins une chose c’est qu’il y a des cons partout même à l’académie française. D’autre grosses burnes l’ont précédé, petit inventaire pervers : Bourdouleix, maire de Cholet au sujet des Roms : « Hitler n’en a peut-être pas tué assez ». Olivier de Kersauzon au sujet des femmes : « Le baise main c’est un  bon début, ça permet de renifler la viande ». Un conseil si ce mec vient vous serrez la pogne, mettez des gants pour éviter la connerie sexuellement transmissible. Marcel Bigeard au sujet du mariage pour tous : « Aujourd’hui les homos se marient entre eux, heureusement il y a le SIDA pour évacuer tout ça ». Encore un qui a une bite à la place du cerveau. Mitterrand au sujet du Rwanda : « Dans ces pays un génocide ce n’est pas très important ». Le groupe Sexion d’Assaut : « Il est temps que les pédés périssent ». On imagine que leur QI doit être égale à leur température anale. De Gaulle au sujet de l’Afrique : « L’Afrique c’est simple, c’est noir et ça grouille ». Je terminerai par la pensée profonde de Michel Onfray sur la Corse : « L’insularité conduit à une logique de rapports incestueux, chacun sous le nez d’autrui et tous savent qui fait quoi, dit quoi, pense quoi, couche, a couché ou couchera avec qui ». Au sujet des femmes corses monsieur le philosophe se lâche : « Les femmes réduites aux rôle d’épouse, de cuisinière, de mère de famille ou utiles pour le repos du guerrier ».  Comme le chantait Georges : « Quand on est con, on est con ». Enfin une bonne nouvelle : la très catholique Christine Boutin arrête la politique, je n’ai qu’une chose à dire : « Merci mon Dieu ».

     

    Ce sera tout pour aujourd’hui. Votre Prince Ringard qui vous aime, qui baise ses mots et qui va encore se faire des amis.

     

    Nos concerts du mois de novembre : Le 10 à Dijon (21), le 11 à Besançon (25), le 12 à Mâcon (71), le 24 à Rennes (35) et le 25 à Rezé (44).

     

    Pour nous joindre : 09 66 86 90 56 ou 06 26 48 50 93