• 31 mars

                                       ALERTE A LA PANDEMIE DE PESTE BRUNE 

                                                Billet d'humeur du Prince Ringard

     

    Le racisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'homophobie sont depuis bien longtemps le fond de commerce du FN. Ce qui est nouveau c'est que ce parti d'extrême droite est devenu un parti comme les autres, c'est la banalisation de la haine. On avait pourtant dit : "Plus jamais ça". La famille Le Pen comprend le phénomène et elle saisit l'oportunité qui lui est offerte. Contrairement à son père, Marine Le Pen est à la recherche de la crédibilité et de la respectabilité. La ficelle est énorme mais de plus en plus de gens tombent dans le panneau, cela s'apparente à un suicide collectif. Le FN stigmatise les minorités (Rroms, immigrés) et propose la préférence nationale, les beaufs sont carressés dans le sens du poil, tout va bien. Le PS et l'UMP se servent du FN comme épouvantail depuis 1981, le calcul est simpliste, c'est un jeu dangereux, aujourd'hui ça ne marche plus et disons qu'à droite comme à gauche ils sont pris à leur propre piège. Le FN va chercher ses électeurs avec un discours populiste et ça fonctionne. Ce que nous constatons de plus en plus dans notre quotidien, ce sont les attitudes fascistes assumées, venant très souvent de la part de personnes inattendues dans ce genre d'exercice.  Les masques sont tombés et la haine de l'être différent est devenue un sport national. Monsieur Valls, dans un discours naïf autant que puéril "revendique la stigmatisation de Marine Le Pen". C'est une posture, une de plus , ce genre de discours aurait sa place dans une classe de CM2 et encore, monsieur le ministre serait sans doute au fond de la salle prèt du radiateur. Monsieur Valls s'accroche aux branches, il n'a plus que ça à faire. Le premier ministre rejoint François Hollande dans les idées et dans le domaine de l'ignorance. C'est justement dans l'ignorance que l'extrême droite cultive son jardin. La peste brune est bien là et les "vert-de-gris" sont de plus en plus nombreux. La démocratie est une malade en phase terminale. La liberté est morte en même temps que l'égalité et la fraternité. Le pays des Droits de l'Homme n'existe plus, la preuve : on expulse des gamines de treize ans, on jette à la rue des familles entières en plein hiver. Macron et Rebsamen s'occupent en détruisant le code du travail, celà s'appelle "asservir plus pour gagner plus". Les moutons se serrent les uns contre les autres, ils sont prêts pour l'abattoir final. L'humanisme a disparu, il a laissé la place à la barbarie. En face de l'obscurantisme il nous reste le droit de crever en gueulant "NI DIEU NI MAÎTRE".

     

    Votre Prince Ringard qui vous aime et qui baise ses mots.

     

    Nos concerts du mois d'avril : le 10 à Châteaubriant (44), le 11 à Soulvache (44), le 16 à Paris 20ème, le 17 à Vierves sur Viroin (Belgique), le 18 à Mons en Baroeul (59) et le 25 à Brasparts (29).

     

    Vous pouvez retrouver mes "Billets d'humeur" dans le magazine trimestriel "L'Utopik". 

     

    Retirage de notre album "Punk à chat" en vinyle en Mai 2015 

    Prochain album "Soixante Dix" (CD/Vinyle) fin d'année 

    Prochain bouquin "L'envie d'un ailleurs" printemps 2016

     

    lalanne.jeanclaude@cegetel.net

    www.princeringard.eklablog.com