• 30 avril

     

    MONSIEUR LE PRESIDENT CEUX QUI VONT MOURIR TE SALUENT

     

     3000 CRS ont courageusement expulsé une poignée de zadistes, 2 ânes, 3 vaches et une dizaine de moutons. L’honneur de la République était en jeux. Les technocrates et autres escrocs qui nous gouvernent ont du abandonner leur projet de méga aéroport, ça leur est resté en travers. La glorieuse bataille de Notre dame des Landes fera date dans l’histoire. Dans notre beau pays où plus de 500 SDFcrèvent chaque année à côté de milliers de logements inoccupés, il est hors de question d’encourager les initiatives personnelles et autres squats. Pour éliminer la misère rien de tel que le lance-flamme. On leur balance des grenades (Rémi Fraisse), quand ce n’est pas la matraque d’un policier qui s’égare malencontreusement dans le rectum d’un individu. « France, pays des Droits de l’Homme ». Si c’était vrai ça ce saurait. La droite réactionnaire a le sourire, l’extrême droite jubile. Quant aux étudiants, c’est très simple : « Ils n’ont qu’a bosser pour se payer un costard ». Ils en prennent plein la gueule, par les CRS bien entendu mais aussi par les milices d’extrême droite. Les fascistes ont le vent en poupe. Pour les autres c’est très simple, Monsieur le président : « Ceux qui vont mourir te saluent ». Nos députés ont voté une nouvelle loi répressive sur l’immigration : l’extrème droite en rêvait, Macron l’a fait.

     

    Dans l’affaire de Tarnac, la fabrique de coupables n’a pas fonctionné, les flics ripoux repartent la bite sous le bras. La relaxe est prononcée. La phrase de Yildune Lévy est significative : « Pour moi s’il y a une chose qu’il faut retenir, c’est qu’il ne faut jamais cesser de se battre contre toutes les machines à broyer, de l’antiterrorisme jusqu’aux tractopelles à Notre dame des landes ».

     

    Ce sera tout pour aujourd’hui, votre Prince Ringard qui vous aime et qui baise ses mots.

     

    Nos concerts de mai : Le 5  à Marcellaz (74), le 6 à Sail sous Couzan (42), le 7 à Bonlieu sur Roubion (26), le 18/5 Châtillon sur Loire (45) et le 19 à Nantes (44).