• 29 septembre

    MONSIEUR LE PRESIDENT, JE VOUS FAIS UNE LETTRE...

     Billet d’humeur du Prince Ringard (Octobre2017).

      Que vous ne lirez jamais car vous n’avez pas le temps. En 2015 et 2016 les hivers n’ont pas fait de cadeaux aux SDF : on parle de mille morts. Dans un pays qui prône les valeurs de l’humanisme cela me semble paradoxal. Tous ces pauvres qui crèvent à deux pas de nos logements surchauffés c’est une insulte aux Droits de l’Homme. Si un SDF se présente dans un centre d’hébergement avec son chien, il n’est pas accepté, il lui reste le droit de mourir de froid avec son animal dans la rue. Bien sûr il existe d’autres problèmes autrement plus  importants et plus médiatiques. J’ai du mal à m’imaginer une légion de députés à l’assemblée nationale qui dénonce dans un seul et même élan ce drame humain, ils ont autre chose à faire. On ne peut pas tout avoir mais on peut toujours se poser la question : « Que vont devenir ces salauds de pauvres qui fouillent les poubelles pour se nourrir ? » Savez-vous Monsieur le président que très souvent le responsable du supermarché fait javéliser l’intérieur des containers pour être certains que ces miséreux ne pourront pas s’alimenter. Ce n’est pas un geste citoyen mais un assassinat. J’ai fait un petit calcul avec les 5000 euros mensuel que touche un attaché parlementaire on peut nourrir 50 SDF pendant un mois. Avec vos frais de maquillage (26 000 euros pour quatre mois) on pourrait nourrir 260 SDF pendant un mois. Vous allez me trouvez mesquin dans mon analyse et peu orthodoxe dans ma manière  d’aborder ce problème. Mais je pose la question : « Une démocratie digne de ce nom a-t-elle le droit de laisser mourir des êtres humains ? » Quand à vos dernières insultes concernant « les cyniques, les fainéants et les extrêmes », n’importe quel jeune con prétentieux, narcissique et immature aurait pu dire la même chose. Ce sera le mot de la fin.

     Votre Prince Ringard qui ne vous aime pas et qui baise ses mots.

     Nos concerts du mois d’ octobre : Le 6 à Morlaix (29), le 7 à Brest (29), le 12 à Montreuil (93), le 20 à Rouen (76) et le 21 à St Péran (35).

     J’ai envie de me la péter : Sur la compile pour le cinquantenaire des Yippies nous avons deux titres : « Alerta Antifascista » et « Fils de personne ». Sur le livret voilà ce que les Américains disent de moi : « Prince Ringard, the last of the first wave rebels (le dernier des rebelles), a legendary French anti-fascist punk icon.

     Notre nouvel album : « Dégradation par l’ouest » sera disponible en novembre en CD, pour le vinyle il faudra attendre janvier.

     Pour nous contacter : 09 66 86 90 56 ou 06 26 48 50 93