• 28 novembre

    LES BRANQUIGNOLeS CONTRE LES GRANDS GUIGNOLS

    Billet d’humour du Prince Ringard. Décembre 2015.

    Par les temps qui courent, les culs qui traînent et les couilles qui pendent, il est très hasardeux de prévoir l’avenir. Je me contenterai donc du présent. L’humanisme et la fraternité étant en rupture de stock, il me reste à vous présenter les équipes qui gagnent : A ma droite les branquignoles et à ma gauche les grands guignols. Comme le dit François H à son ami Nicolas S : « On est dans la merde ». Mon camarade Pierre Perret a dit qu’il ne faisait pas de chanson sur un  handicapé,  il voulait parler de son altesse royale François (celui qui se dit normal). Etant handicapé moi-même (physique mais aussi mental), je ne suis pas vexé par la blague de l’ami Pierrot, au contraire je la trouve très drôle.

    Comment lutter contre l’ignorance et la barbarie ? Certainement pas en prêtant l’oreille au discours raciste de la famille Le Pen et compagnie. Contrairement à pas mal de monde je ne me sens pas plus Français qu’autre chose, ma mère m’a infligé la vie et ma nationalité sans me demander mon avis. Au début des années soixante je me sentais Algérien, à la fin des années soixante je me sentais Biafrais et aujourd’hui je me sens Palestinien. Quand j’étais petit je chantais : « Si tous les gars du monde voulaient se donner la main. » Ce serait bien un monde fraternel mais on est loin du compte. Aujourd’hui c’est l’état d’urgence, les policiers municipaux seront armés jusqu’aux dents, le péquin de base sera contrôlé en permanence, les gendarmes auront le flingue à la hanche, on va expédier plein de pauvres types en prison. Malgré cela le problème restera entier et comme d’habitude on comptera les morts.

    « Aimez-vous les uns les autres ». C’est pas moi qui le dis c’est l’autre con sur sa croix. Moi qui suis un vieil anar athée, ça me fait chier de vous le dire mais le seul mec de gauche que je connaisse c’est le pape. Au moins ce François là il n’est pas bégueule. Il serre la pogne aux sans-dents, aux sans-papiers, aux sans-terre, aux sans-eau courante, etc. Après le nazillon Benoît XVI, un pape écolo-coco c’est ce qui pouvait nous arriver de mieux. Ce sera tout pour aujourd’hui. Votre Prince Ringard qui vous aime et qui baise ses mots.

    Nos concerts de décembre : le 5 à Plonéour Lanvern (29), le 12 à Chateaubriant (44), le 17 à Bordeaux (33), le 18 à Toulouse (31) et le 19 à Montblanc (34).

    Mon bouquin : « L’envie d’un ailleurs » est disponible.

    Le prochain album « Soixante-dix » est dans la boîte, il sortira en fin d’année en CD et au début de l’année prochaine en vinyle.

    Nous terminerons l’année avec une centaine de concerts en France, en Suisse et en Belgique. Nous remercions les orgas, les groupes qui ont partagé l’affiche et bien sûr le public. Pour l’année 2016 nous avons déjà retenu une soixantaine de concerts, pour les dates disponibles vous pouvez nous joindre au : 06 26 48 50 93.

    http://princeringard.eklablog.com